Emeline et Annabelle, atelier couture style 2.0

Emeline  et Annabelle sont propriétaires d'un atelier de couture dans NDG, premier du genre à Montréal. Un atelier qui travaille aussi très bien le Web 2.0! Ouvert depuis avril 2010, la petite boutique  offre des cours de couture et des tissus. On peut également y louer des machines à coudre à l'heure. Quand j’ai interviewé Emeline, elle enseignait  à deux jeunes filles l'art de coudre un bel étui à crayon.

Emeline a été designeur d’intérieur et Annabelle, photographe. L’idée de créer l’atelier leur est venue après un party de l'Halloween. <Comme mères de familles, on se plaignait qu’on n’avait pas fait les costumes pour nos enfants. On s’est dit, ce serait le fun de se trouver un endroit où on pourrait faire de la couture et où on n’aurait pas besoin de tout mettre sur notre table de cuisine et tout ranger le soir.> L’idée a fait son chemin.

Dès le début, le Web 2.0 faisait partie du portrait!

En vraie femmes d’affaires, elles ont bien préparé la création de leur entreprise. Comme le signale Emeline, <c’était évident que dans le domaine <craft>, tout se fait en ligne. Les gens vont chercher leur équipement, leurs tissus, et leur inspiration en ligne. Pour nous d’avoir une présence en ligne c’est extrêmement important.>

Elles ont obtenu des conseils professionnels et se sont mises à l’œuvre sur le web. Elles avaient quand même un bagage pratique pour débuter. Toutes deux blogueuses  et utilisatrices des médias sociaux, Annabelle avait aussi une expérience en référencement (SEO) et en marketing par Internet. Des atouts très intéressants.

Pour leur site web et blogue, elles ont choisi WordPress, suite à la recommandation de leur développeur.  Apprendre à utiliser WordPress a été un défi car il y a beaucoup à connaître si on veut optimiser son utilisation et personnaliser son site. Par exemple changer les thèmes nécessite des connaissances au niveau du code source et cela est un peu compliqué. <Ça prend beaucoup de temps si on a un magasin à faire rouler.> Cela dit, l’expérience du blogue est très positive. En fait, pour Emeline, <si j’avais à donner un conseil à des petites entreprises je leur dirais au lieu d’investir et faire faire le design d’un site web au complet, aller directement vers la formule blogue>.

Une présence web dynamique et diversifiée

Leur présence sur le web est très dynamique avec un site, un blogue, une Page Facebook, un compte Twitter et une présence pertinente sur Flickr, entre autres. Chaque outil a sa vocation. <On utilise vraiment Facebook beaucoup (400 adeptes). Facebook, ce sont nos clientes, tandis que Twitter ce sont plus de nos connaissances amicales, mais aussi nos clientes. Quand il nous reste un dernier spot dans un atelier, des fois je vais avoir des gens qui vont venir parce qu’il ont vu mon Tweet.>

Elles consacrent du temps tous les jours à leur présence web et ce n'est que le début, car elles envisagent d'autres stratégies pour optimiser cette présence dans le but bien sûr de faire grandir leur communauté et la fidéliser.

<On est absolument contente de notre présence web et de nos réalisations. On aspire toujours à améliorer et puis à changer. On aimerait de se lancer dans les vidéos YouTube. Le monde en ligne ça plusieurs dimensions et puis on essaye juste de le faire pour que ça nous avantage le plus. >

L'importance de créer une communauté

<Créer une communauté, ça fait partie de notre manifesto. Créer une communauté dans le magasin et en ligne. On voudrait avoir une plus grosse communauté en ligne. Il y a beaucoup de partage et de discussions dans notre domaine. > Elles comprennent aussi que le Web 2.0, c'est donnant-donnant. Il faut aussi aller laisser des commentaires sur d'autres sites et réseaux.

Leur présence web leur a aussi beaucoup apporté comme femmes d'affaires. <On a fait beaucoup de contact avec d’autres entrepreneurs. Ça nous donne du support et un network de clientes. On a joint un groupe qui s’appelle Girl Geek Montreal. On a des clientes qui en font partie. On est allées à leur dernier événement. Ça été super le fun de rencontrer des gens qui ne sont pas nécessairement dans le même domaine mais qui vivent un peu le même genre de réalité que nous. >

J'ai beaucoup apprécié ma visite chez Emeline et Annabelle. Pour moi, leur exemple démontre très bien comment le Web 2.0 peut aider une petite entreprise à faire des affaires et ce qu'il faut comme engagement pour parvenir à des résultats concluants. Longue vie à elles!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Inscrivez votre adresse courriel

    Rejoignez 2 autres abonnés

  • novembre 2010
    L M M J V S D
    « Sep   Déc »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
%d blogueurs aiment cette page :